UKRAINE : Les référendums d’annexion par la Russie ont débuté ce 23 septembre dans le Donbass.


23 septembre 2022

Des scrutins qui marquent une escalade du conflit et que Kiev et les Occidentaux qualifient de simulacres.

Ces votes qui ont débuté à 5h heure locale ce matin, doivent se tenir jusqu’au 27 septembre dans les régions séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk dans le Donbass et dans des zones sous occupation russe dans les régions de Kherson et de Zaporijjia au sud de l’Ukraine.

Ces scrutins qui ont été annoncés au début de cette semaine et qui ont été organisés à la hâte, ont été vivement dénoncés par le gouvernement ukrainien et ses soutiens occidentaux qui accusent Moscou de faire main basse sur des pans entiers de territoire à l’image de la péninsule de Crimée en 2014.

Si le résultat de ces référendums ne fait aucun doute, ils annoncent en tout cas une escalade du conflit, puisque la Russie va jusqu'à agiter la menace de frappes nucléaires pour défendre ce qu'elle considère comme étant son territoire.

Ces votes, sur le modèle de celui qui a formalisé l'annexion de la péninsule de Crimée  par la Russie en 2014, font l'objet de préparatifs depuis plusieurs mois, mais le calendrier semble s'être accéléré avec la contre-offensive ukrainienne qui a forcé l'armée russe à la retraite dans le nord-est du pays.

Les résidents des régions séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk, qui ont déjà proclamé leur "indépendance", doivent donc se prononcer sur leur désir de faire partie ou non de la Russie.