ONU: Le président américain Joe Biden a accusé la Russie d’avoir violé de manière éhontée les principes fondateurs de la Charte des Nations Unies


22 septembre 2022

Joe Biden a martelé que l’ONU reposait sur l’interdiction claire de s’approprier par la force le territoire du pays voisin.

« Cette guerre anéantit le droit de l’Ukraine à exister, tout simplement » ; ce sont les mots de Joe Biden.

 

Et face à cette invasion menée par la Russie, membre permanent du conseil de sécurité des Nations Unies, le président américain a estimé qu’il était temps, justement de réformer le conseil de sécurité.

 

Il a donc appelé hier à augmenter le nombre de membres permanents et non permanents afin que les pays d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes puissent être représentés au sein du conseil de sécurité qui compte pour l’heure parmi ses membres permanents, les Etats Unis, la Russie, la France, le Royaume-Uni et la Chine.

 

Joe Biden, tout en réaffirmant que la démocratie était le meilleur régime, a concentré ses attaques sur la Russie et d’un autre côté, a opté pour un ton plus conciliant avec la Chine.

« Permettez-moi d’être très direct. Les Etats-Unis ne cherchent pas de conflit. Les Etats-Unis ne cherchent pas de guerre froide avec la Chine » ; c’est ce qu’a déclaré Joe Biden en affirmant une fois de plus que la position américaine à propos de Taïwan, sujet très sensible, n’avait pas changé.