ISRAËL : Deux attentats à la bombe ce matin en Israël, un près de la gare centrale de Jérusalem, un autre à Ramot. Le bilan est d’un mort et de 19 blessés


23 novembre 2022

Un mort et 19 personnes ont été blessées, dont au moins deux grièvement, dans deux explosions survenues mercredi matin à l'entrée de Jérusalem et au carrefour de Ramot. La police considère cela comme un double attentat terroriste palestinien coordonné.

La police est en état d'alerte dans tout le pays. Elle traite les deux explosions comme une attaque conjointe coordonnée et le chef de la police Kobi Shabtai est présent sur les lieux.

Il a déclaré que tous les bus de Jérusalem seront fouillés par des policiers et que tous les chiens renifleurs de bombes d'Israël seront activés pour rechercher des engins explosifs. Il a ajouté que la police enquêtait pour savoir si plus d'un terroriste était impliqué dans les deux attaques. 

“L'effort principal de la police israélienne consiste actuellement à scanner tous les domaines - arrêts de bus, transports et rassemblements de foule, "En même temps que l'effort de poursuite pour mettre la main sur l'auteur de l'attaque. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir avec toutes les autres forces de sécurité pour atteindre cette cellule."

Des hélicoptères ont également été lancés dans les airs à Jérusalem pour rechercher le ou les terroristes. 

Le porte parole de la police Elior Lévy a déclaré : “Une escouade chargée de terroristes à Jérusalem-Est ramène Israël de nombreuses années en arrière à des jours très sombres. »

Les deux chargeurs ont été activés à distance par téléphone. Les charges comprenaient beaucoup d’explosifs et elles sont très similaires les unes aux autres. On pense que le même responsable est à l'origine des deux explosions

Plusieurs suspects ont été arrêtés à Jérusalem dans le quartier de Kyriat Moshe. 

Du côté des victimes, selon un bilan des autorités médicales, 19 sont blessés et victimes d'anxiété, dont : 4 dans un état grave, 1 dans un état modéré, 10 dans un état bénin et 4 victimes d'anxiété.  Le décès d'un des blessés a été constaté peu après son évacuation vers l'hôpital.

La personne qui a été tuée dans l'attentat est un jeune homme qui habite Ar Nof à Jérusalem. Étudiant d'une petite yeshiva à Moshav Beit Meir. Il s’appelle Aryeh Hechopek. 

Les ambulanciers de United Hatzalah et de Maguen David Adom arrivés très rapidement sur les lieux des explosions ont été évacués au centre médical Shaare Tzedek, et au centre médical Hadassah à Ein Kerem.