BELGIQUE : Le procès des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ne pourra pas débuter le 13 octobre comme prévu.


23 septembre 2022

Aucune nouvelle date ne peut être avancée avec certitude, tout ce que l’on sait, c’est que le procès ne débutera pas avant le 7 novembre prochain.

Le ministère de la justice devra normalement donner plus d’indications à la cour d’assises ce vendredi.

En fait, le report de la date du début du procès n’est pas vraiment une surprise puisque vendredi dernier, la présidente de la cour d’assises, Laurence Massart avait ordonné le démontage des box compartimentés et fermés par des vitres blindées conçus par le ministère de la Justice.

En effet, Laurence Massart avait jugé que ces box ne garantissaient pas le droit à un procès équitable. Elle a donc proposé un box unique dans lequel les accusés pourraient prendre place collectivement en prenant pour exemple le box semi-ouvert avec un bandeau vitré en façade dans lequel les accusés du procès des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, entourés de policiers.

 

En bref, une date avait été donnée pour démonter les box, la date du 10 octobre soit 3 jours avant la date initiale du procès, mais le ministère de la justice a fait savoir hier que ce délai ne pourrait être respecté car le démontage des box nécessite beaucoup d’équipement et de personnel et cela ne pourra pas se faire aussi rapidement.

Le procès des attentats de Bruxelles ne commencera donc pas avant le 7 novembre.