Une journée de deuil a été décrétée en Israel pour marquer les 30 jours de la mort des victimes du Hamas et de l'enfermement des otages


07 novembre 2023

30 jours jours et 30 nuits interminables. Le peuple juif tout entier marque ces funestes shlochim partout dans le monde. Une journée de deuil à la mémoire des victimes tuées par le Hamas le 7 octobre a été décrétée en Israël ce mardi. 

 

Une minute de silence sera observée à 11h00 locales, puis l'"Hatikva" sera entonnée. Plus tard dans la journée, des cérémonies et des événements commémoratifs devraient avoir lieu dans tout le pays. 

 

A Jérusalem, les murailles de la vieille ville se sont couvertes des photos des otages, tandis que 1 400 bougies ont été allumées à la mémoire des victimes. Plus tôt dans la journée, une manifestation a par ailleurs eu lieu devant le Parlement pour réclamer une action plus déterminée du gouvernement pour le retour des otages.

A Tel-Aviv, sur la place Habima, 241 lits vides ont été disposés symbolisant l'absence des captifs et un compteur égrène le temps passé en captivité,  100 acteurs du Théâtre National ainsi que des chanteurs ont pris part à une performance artistique pour exiger la libération des otages. 

Des familles d’otages ont planté des tentes à côté de la Kyria. A la tombée de la nuit, tous les jours, des Israéliens viennent, prient et chantent avec eux. "Kouloulam", connue pour unir les foules grâce à la chanson, a réuni les familles des otages qui ont toutes entonné ensemble "Like a prayer" de Madonna.

Autant d'événements chargés en émotion, pour continuer à rappeler leur situation au monde et à exiger que les opérations menées par l'armée israélienne dans la bande de Gaza incluent obligatoirement leur libération et que tout cessez-le-feu soit conditionné à leur retour.  

On vous le rappelle, un office pour marquer cet événement aura lieu ce mardi soir à 18h30 à la grande synagogue de l’Europe à Bruxelles en présence de familles d’otages.