Tsahal montre des preuves que les terroristes avaient gardé les otages en dessous d'un hôpital pédiatrique


14 novembre 2023

Le porte-parole de Tsahal Daniel Hagari a fait sensation hier soir avec une vidéo édifiante qui  montre un énorme tunnel découvert par les Israéliens sous l'hôpital pédiatrique Al Rentisi. Les forces israéliennes y ont découvert un centre de commandement du Hamas, des armes et des signes que les terroristes avaient gardé les otages là-bas.  

« Sous l’hôpital, nous avons trouvé un centre de commandement du Hamas, des grenades, des kalachnikov, des RPG, des ceintures d’explosifs, de l’argent et des ordinateurs a déclaré Daniel Hagari lors d’une conférence de presse en anglais.

« Nous avons également trouvé des signes indiquant que le Hamas avait gardé des otages ici », a-t-il dit, en montrant une corde, à côté d’une chaise, un biberon et des couches ajoutant que cela faisait toujours l’objet d’une enquête, mais que Tsahal disposait de renseignements permettant de le vérifier.

“Je suis ici à gaza city, près de la maison d’un terroriste, pas n’importe quel terroriste, le chef des opérations navales qui a guidé les raids contre Israël. Sa maison est juste à côté d’une école et elle est à 200 mètres d’un hôpital, l’hôpital Al Rantisi. A côté de sa maison, il y a un tunnel. Un tunnel opérationnel relié à l’électricité de l’hôpital. Un tunnel qui plonge à  plus de 20 mètres sous la terre. On est à l'arrière de l’hôpital, je voudrais vous montrer une pièce où on a trouvé plein de matériel du Hamas. le Hamas utilise les hôpitaux, comme on l’a montré à SHifa c’est pareil ici” 

Daniel Hagari a complété sa vidéo avec des images satellites du quartier, des photos du tunnel en question et de la pièce découverte dans laquelle se trouvaient probablement les otages. Ce sont les forces spéciales de la Shayetet 13 et de la Brigade 401 qui ont mené cette opération avec l’aide des Navy Seals américains.  

Daniel Hagari a affirmé que Tsahal avait œuvré afin de permettre l’évacuation en toute sécurité des patients de l'hôpital Al Rantisi au cours de la semaine dernière, ainsi que d’autres hôpitaux du nord de Gaza.

« Israël a aidé les directeurs de l’hôpital à évacuer les patients vers un hôpital plus sûr », a-t-il dit, ajoutant que Tsahal avait été informé que les 18 derniers patients de Rantisi avaient été évacués en toute sécurité.

« C’est parce que notre guerre se fait contre le Hamas, pas contre la population de Gaza. Surtout pas les malades, les femmes et les enfants », a-t-il dit.

Pour preuve, Tsahal a commencé à transférer des couveuses pour nouveau-nés d'un hôpital israélien à l'hôpital al-Shifa de Gaza.