Tsahal annonce la mort de neuf soldats dans les combats terrestres qui se poursuivent à Gaza


01 novembre 2023

Tsahal annonce les noms des neuf soldats de l'IDF qui ont été tués lors d'affrontements dans le nord de la bande de Gaza au cours de l'opération terrestre qui se poursuit ce mercredi matin.

Les soldats nommés sont le lieutenant Ariel Reich, 21 ans, de Jérusalem ; le caporal Asif Luger, 21 ans, de Yagur ; le sergent Adi Danan, 20 ans, de Yavne ; le sergent-chef Halel Solomon, 20 ans, de Dimona ; le sergent-chef Erez Mishlovsky, 20 ans, d'Oranit ; le sergent-chef Adi Leon, 20 ans, de Nili ; le caporal Ido Ovadia, 19 ans, de Tel Aviv ; le caporal Lior Siminovich, 19 ans, d'Herzliya ; et le sergent-chef Roei Dawi, 20 ans, de Jérusalem.

Et c’est sans compter les deux autres soldats de la brigade Givati dont Tsahal avait déjà annoncé la mort hier soir. Roei Wolf  âgé de 20 ans et originaire de Ramat Gan et Lavi Lipshiftz, 20 ans également, venait de Modiin, ils sont tous deux décédés dans les combats de mardi à Gaza. 

Quatre autres soldats ont également été gravement blessés dans cette opération au cours de laquelle les forces israéliennes ont pris le contrôle d'une forteresse militaire du Hamas à l'ouest de Jabaliya dans le nord de la bande de Gaza, mardi et ont éliminé environ 50 terroristes. 

"Les troupes sur le terrain ont localisé et détruit des entrées de tunnels, des armements et du matériel militaire. À la fin de l'opération, les forces ont pris le contrôle du site", a déclaré un porte-parole de Tsahal.

Des avions de combat de l'armée israélienne, sur renseignement fourni par le Shin Bet, ont également éliminé Ibrahim Biyari, commandant du bataillon central de Jabaliya du Hamas, qui était l'un des leaders de l'attaque terroriste du 7 octobre. L'attaque a également blessé de nombreux terroristes du Hamas.

Le Hamas affirme que 400 personnes ont été tuées ou blessées dans la frappe présumée sur Jabaliya. L'Égypte et la Jordanie condamnent l'attaque à Jabaliya et appellent le monde à intervenir.