Le Hezbollah acceptera la décision du Hamas dans les négociations.


11 juillet 2024

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré mercredi que son groupe terroriste libanais accepterait la décision de son allié palestinien, le Hamas, concernant les négociations sur les otages de Gaza et qu'il mettrait fin aux attaques transfrontalières contre Israël si un cessez-le-feu était conclu.

Le Hezbollah échange presque quotidiennement des tirs avec les forces israéliennes en soutien au Hamas depuis que l'attaque du groupe terroriste palestinien contre Israël, le 7 octobre, a déclenché une guerre dans la bande de Gaza, alimentant les craintes d'un conflit généralisé.

"Le Hamas négocie au nom de tout l'axe de la résistance", a déclaré M. Nasrallah, faisant référence aux groupes régionaux pro-iraniens opposés à Israël et aux États-Unis.

"Tout ce que le Hamas accepte, tout le monde l'accepte et en est satisfait", a-t-il ajouté : "Nous ne demandons pas (au Hamas) de se coordonner avec nous parce que la bataille leur appartient en premier lieu."