Deux otages sauvés cette nuit par les forces israéliennes à Rafah.


12 février 2024

Deux otages sauvés cette nuit par Tsahal à Rafah : Fernando Simon Marman (60 ans) et Luis Herr Norbeto (70 ans). 

Ces deux israélo-argentins avaient été enlevés à Nir Yitzhak le 7 octobre et étaient détenus par le Hamas à Rafah. 

Ils sont beaux-frères : Fernando est le frère de Clara, l'épouse de Luis. Cinq membres de leur famille avaient été kidnappés le 7/10 : Clara Marman, sa sœur Gabriela Leimberg et Mia Leimberg, la fille de Gabriela, ont été libérées lors de la trêve fin novembre. 

Les deux hommes ont été évacués à l'hôpital Sheba et leur état est considéré comme bon. Ils retrouvent en ce moment-même leurs familles. 

Les forces israéliennes sont entrées secrètement dans un bâtiment où les otages étaient détenus au deuxième étage, ont fait irruption dans le bâtiment et sauvé les otages. 

L'opération a été menée par des forces du Shin Bet et du Yamam en collaboration avec l'armée de l'air, un cordon de forces marines de la Shayetet 13 et de la brigade 98 avec la brigade blindée 7.

L'opération de sauvetage a été dirigée depuis le quartier général où se trouvaient le chef d'état-major de Tsahal, Herzi Halevi, le chef du Shin Bet, Ronen Bar, le chef de la police Yaakov Shabtai et le commandant de l'armée de l'air, Tomer Bar. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le ministre de la Défense Yoav Gallant ont également rejoint le quartier général un peu plus tard. 

Daniel Hagari a expliqué ce matin que lorsque les officiers de l'unité d'élite du Yamam de la police ont pénétré dans l'appartement de Rafah où les deux hommes étaient détenus à 1h49 du matin, ils ont "étreint et protégé Luis et Fernando avec leurs corps".

"Ce fut une nuit très tendue et très émouvante. Une telle opération a été rendue possible grâce au grand sacrifice des soldats et des troupes de réserve qui sont tombées et ont été blessées au cours des batailles. Sans leur sacrifice, nous n'en serions pas là", poursuit-il.

Fernando et Luis ont déclaré à leur libération : Nous étions gardés par une famille à Rafah”

Cette opération de sauvetage de Rafah qui redonne espoir à tout Israël et aux familles des otages en particulier qui la saluent, s’appelle "Yad Zahav" la main d’or c’est ce qu’a dévoilé Tsahal ce matin, assurant qu’elle avait été préparée de longue date.