Des étoiles de David taguées en bleu sur plusieurs bâtiments à Paris


01 novembre 2023

Le parquet de Paris a indiqué mardi avoir ouvert une enquête après la découverte d’étoiles de David, taguées en bleu sur plusieurs bâtiments de la capitale française, des "agissements ignobles" condamnés par Elisabeth Borne.

L’enquête, ouverte pour dégradation du bien d’autrui aggravée par la circonstance qu’elle a été commise en raison de l’origine, la race, l’ethnie ou la religion, a été confiée au commissariat de police du XIVe arrondissement de Paris, a précisé le parquet, sollicité par l’AFP.

Interrogée mardi à l’Assemblée nationale, la Première ministre Elisabeth Borne a condamné "avec la plus grande fermeté" ces "agissements ignobles" et affirmé que l’exécutif "ne laisser (ait) rien passer".

"C’est le devoir de la République de protéger tous les juifs de France", a-t-elle insisté, affirmant que "tous ceux qui se rendent coupables de ces actes doivent être interpellés et condamnés" et que "rien ne peut être toléré, justifié ou excusé".

Une soixantaine d’étoiles de David ont été dessinées au pochoir bleu sur plusieurs façades d’immeubles du XIVe arrondissement de Paris, a indiqué le parquet à l’AFP.