Une habitante de Gaza s'est enfuie en Israël et s'est convertie depuis au judaïsme


28 novembre 2023

Maariv a recueilli le témoignage de l'histoire étonnante d'une habitante de Gaza qui s'est enfuie en Israël et s'est convertie depuis au judaïsme.

"À Gaza, aucun citoyen ne s'oppose au Hamas. S'il le faut, ils assassineront des juifs, des chrétiens et même des musulmans", a déclaré Dor Shachar, 46 ans, dans cette interview accordée à Maariv. Née à Khan Yunis, dans la bande de Gaza, sous le nom d'Ayman Abu Suboh, elle s'est enfuie en Israël, s'est convertie et vit aujourd'hui à Rishon LeZion.

Selon Shachar, "à Gaza, ils sont affiliés à des organisations telles que le Hamas, le Jihad islamique, le Fatah, le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) et d'autres. Toutes ces organisations soutiennent le meurtre des Juifs. Certaines de ces organisations ont infiltré la bande de Gaza. Il s'agit d'une guerre de religion ; ils veulent s'emparer du monde entier".

Enfant, Shachar a appris que les Juifs étaient des meurtriers qui avaient pris la terre de ses ancêtres et qu’elle devait les combattre. 

À l'âge de 7 ans, Shachar se souvient d'un nouveau professeur à l'école qui lui a dit qu'il y aurait une leçon spéciale ce jour-là. Shachar était heureux car elle pensait que le professeur leur apprendrait à devenir médecins. Cependant, le professeur a commencé à parler et a dit que les Juifs étaient des meurtriers d'enfants, d'hommes, de femmes et de personnes âgées. Elle a ajouté : "Les Juifs ont pris la terre de votre grand-père, et vous vous battrez pour elle, et quiconque mourra sera un martyr et ira au paradis. Il a également dit que les Juifs avaient trois jambes".

"Exactement. À ce moment-là, je ne me sentais pas bien. Mon bonheur s'est transformé en cauchemar et j'ai dit au professeur que je ne me sentais pas bien. Il m'a donné une gifle sur la joue et m'a emmené dans le bureau du directeur. Le directeur m'a demandé de me mettre face au mur et m'a donné une gifle avec un tuyau en caoutchouc, qui m'a brûlé. Il a exigé que mon père vienne à l'école avec moi. Le lendemain, mon père est venu avec moi à l'école et est entré dans le bureau du directeur. Il m'a grondé et m'a dit que je devais tuer des Juifs".

Malgré les menaces de son père, Shachar ne s'est pas aligné sur ses exigences. "C'est comme l'histoire de notre ancêtre Abraham. Avec le recul, c'est comme [l'instruction biblique de Dieu à Abraham] 'Lech Lecha' - 'Quitte ton pays natal et la maison de ton père pour le pays que je te montrerai'. Je me sens comme un messager du peuple juif. Ma mission est d'avertir les Juifs des dangers. Nous sommes tous des messagers dans ce monde".