Un échange de tous les otages israéliens contre tous les prisonniers sécuritaires palestiniens n'est pas envisagé


29 novembre 2023

Les rumeurs d’une proposition visant à libérer tous les otages israéliens en échange de tous les prisonniers sécuritaires détenus en Israël et la fin des combats à Gaza, ont été sèchement balayées par des responsables politiques israéliens. 

Le ministre des finances, Bezalel Smotrich (Parti sioniste religieux), a rejeté catégoriquement ces informations, expliquant qu'il n'en était pas question et qu'il n'y avait eu aucune discussion à ce sujet.

“Un tel accord, a-t-il déclaré, "est un plan visant à détruire l'État d'Israël. Nous continuerons [la guerre] jusqu'à ce que, avec l'aide de Dieu, nous remportions une victoire absolue sur les nazis du Hamas".

"Nous ne perdons pas de vue l'objectif. Le retour des otages et la destruction des capacités militaires et politiques du Hamas, ce sont deux objectifs parallèles, l'un ne remplace pas l'autre", ont affirmé plusieurs membres de la coalition.

De son côté, le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a réagi à cette proposition, affirmant qu’il n’hésiterait pas à renverser le gouvernement si elle était acceptée.