Le Premier ministre israélien Yair Lapid s'est entretenu lundi avec le dirigeant égyptien Abdel Fattah el-Sissi, alors que lui et Benny Gantz se sont exprimés conjointement tard hier soir.


09 août 2022

  • Le Premier ministre israélien Yair Lapid s'est entretenu lundi avec le dirigeant égyptien Abdel Fattah al-Sissi

Il l’ a remercié pour le rôle joué par son pays dans la négociation d'un cessez-le-feu entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Jihad islamique (PIJ), entré en vigueur dimanche soir après trois jours de combats dans et autour de la bande de Gaza.

Selon le bureau du Premier ministre, les deux hommes ont parlé pendant une longue période de l'enclave palestinienne, de la situation générale des Palestiniens et de la région.

"Le Premier ministre Lapid a déclaré que l'Égypte occupe une position très importante dans la préservation de la stabilité et de la sécurité régionales", a indiqué le bureau du Premier Ministre.

Selon le communiqué de presse israélien, les deux parties ont également discuté des efforts de normalisation en cours entre Israël et les pays de la région. En 2020, les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Maroc ont normalisé leurs relations avec Israël dans le cadre des accords d'Abraham négociés par les États-Unis.

Dans un appel rare lancé plus tôt lundi aux habitants de Gaza, M. Lapid a indiqué que les accords d'Abraham constituaient un paradigme potentiel de paix.

  • Le Premier ministre Yaïr Lapid et le ministre de la Défense Benny Gantz se sont exprimés conjointement lundi soir au lendemain de l'opération menée par Israël dans la bande de Gaza.

"Tous nos objectifs ont été atteints avec l'élimination en trois jours des dirigeants du Jihad islamique à Gaza. La puissance de Tsahal a permis de frapper durement l'ennemi", a déclaré le Premier ministre, saluant également les arrestations de membres de l'organisation terroriste en Judée-samarie.

"Israël montre qu'il a une politique de tolérance zéro face au terrorisme", a poursuivi Yaïr Lapid, avant de s'adresser aux habitants de la bande de Gaza.

"Je veux m'adresser aux habitants de Gaza et leur dire qu'il y a une autre voie possible. Israël doit se défendre contre ceux qui le menacent, mais il sait aussi donner du travail et aider les Palestiniens qui veulent la paix à vivre dignement. Il y a une autre voie, celle des accords d'Abraham et de la coopération régionale. Le choix est entre vos mains, il dépend de vous", a souligné Yaïr Lapid.